Le rodage de casque : fait ou fiction ?

Il existe un sérieux débat autour du concept du rodage des écouteurs et casques. Certains audiophiles ne jurent que par ça, tandis que d’autres disent que ce n’est que du blabla.

Si vous êtes comme moi, votre première réaction en entendant parler du « rodage » des casques a été « hein ? »

Si le concept de roder votre casque audio vous est déjà familier, vous avez sûrement un avis tranché sur la question. Mais commençons par le début.

Qu’est-ce que le rodage de casque ?

Vous savez quand on dit qu’il faut porter une paire de chaussures pendant plusieurs jours avant de s’y sentir à l’aise ? On appelle ça « casser sa chaussure ». Les experts du fitness le recommandent, particulièrement avec les chaussures de course. Le tissu a besoin d’être étiré autour de votre pied pour s’adapter et prendre sa forme finale.

Eh bien, le rodage audio fonctionne exactement de la même manière, mais avec les casques et écouteurs.

L’idée est que des écouteurs neufs devraient fonctionner pendant une douzaine d’heures avant de sonner correctement. Cela permettrait soi-disant d’en détendre la membrane par un usage prolongé afin qu’elle atteigne les propriétés voulues.

Mais alors que le rodage des chaussures est bien documenté, le rodage des écouteurs, lui, est un sujet plus houleux et les avis fluctuent de l’indifférence complète à la passion absolue.

Que disent les adeptes du concept ?

Certains audiophiles disent que tous les écouteurs neufs devraient être rodés. Pour eux, la différence de qualité audio entre une paire neuve et rodée est comme le jour et la nuit. Ils ont un avis très marqué sur le nombre d’heures précis dont les différents modèles de casques ont besoin. Vous trouverez même des guides détaillés sur la manière de bien roder ses écouteurs.

Certains fabricants se sont même emparés du concept en proposant des pistes de rodage sur CD ou en ligne qui se composent de sons hasardeux, de bruit rose et de musique spécifique pour exercer la membrane de votre casque audio. Voici une piste audio que vous pouvez lancer si vous haïssez vos oreilles et vos voisins par la même occasion :

Que disent les sceptiques ?

Les sceptiques ne gobent pas l’affaire. Pour eux, le concept entier est pure foutaise.

Au mieux, ils expliquent que le rodage n’est rien de plus qu’un bel effet placebo : les gens pensent que leurs écouteurs sonnent mieux parce qu’ils s’attendent à ce résultat. Mais tout se passe dans leur tête et non dans leurs écouteurs.

Au pire, il s’agit uniquement d’un cercle autoalimenté de fanatiques qui veulent se sentir intelligents avec leurs analyses pseudoscientifiques.

Que disent les données ?

C’est là que les choses empirent …. Désolé !

Contrairement à la sûreté du Bluetooth, le rodage des casques n’est pas un sujet auquel les scientifiques accordent beaucoup de temps (et ça vaut probablement mieux).

Il n’existe pas beaucoup d’études sérieuses traitant de la thématique. Mais il y a au moins une personne, l’autoproclamé geek des casques audio Tyll Herstens, qui a mis le rodage à l’épreuve.

Dans son test subjectif, il a simplement écouté de la musique sur deux casques distincts – un neuf, un rodé – sans savoir duquel il s’agissait. Son but était de voir s’il ferait la différence.

Dans une seconde expérience, Tyll a mesuré la réponse de fréquence d’une nouvelle paire d’écouteurs après une utilisation de 5 minutes, 25 minutes, 1 heure et ainsi de suite jusqu’à 90 heures.

Ses conclusions ? Non conclusives. Tandis que Tyll pouvait détecter des différences, celles-ci n’étaient pas suffisamment importantes pour établir le rodage comme facteur important. En ses propres termes :

« Même si le rodage a des effets sur le son, je suis absolument convaincu que lorsque les gens parlent de « changement drastique » de leur casque, il s’agit principalement de ce qui se passe dans leur tête qui s’ajuste à ce casque et s’habitue au son. »

Le rodage serait donc réel mais principalement dans notre tête. Merci Tyll !

Quel est donc le verdict ?

Le rodage des casques fait partie de ces sujets desquels nous diront : « tout dépend de votre expérience personnelle ! » C’est un peu comme quand on se bat pour savoir si la PS4 est meilleure que la Xbox One (tout le monde sait que rien ne vaut la Wii U).

Voilà donc un bon moyen de botter en touche : si le rodage de vos écouteurs est important pour vous, alors continuez à le faire. Vous n’allez certainement pas les casser et il se pourrait même qu’ils sonnent subtilement mieux en fin de compte !

Mais si vous vous en fichez, et bien continuez ainsi. Déballez vos écouteurs flambant neufs et profitez immédiatement de votre musique.

En savoir plus