Qu’est-ce que la technologie NFC et pourquoi vaut-il la peine de le savoir ?

La technologie NFC, Near Field Communication, est passée de charabia réservé aux mordus de high-tech à fonctionnalité de plus en plus utile sur de nombreux smartphones. Donc qu’est-ce que le NFC, et que peut-on en tirer ?

Il est fort probable que vous ayez déjà entendu quelqu’un parler de « NFC ». Plus probable encore, que le téléphone portable sur lequel certains d’entre vous sont en train de lire cet article contienne une puce NFC sous sa coque. Allez vérifier par vous-même. Si, si, j’insiste, je vous attends.

Au fait, Near Field Communication signifie Communication en champ proche en français.

Mais si vous êtes comme la plupart des gens, vous n’avez toujours pas idée de ce à quoi la technologie NFC fait référence et à quoi elle sert. Je vous propose de changer cela.

Qu’est-ce que le NFC ?

Le NFC est une technologie sans fil qui utilise les ondes radio pour permettre aux dispositifs d’échanger de petites quantités d’information à distance très courte. On parle ici de 10 centimètres maximum.

Donc c’est un peu comme le Bluetooth ou le Wi-Fi mais avec une portée bien plus courte, c’est ça ? Oui, sauf que le NFC établit une connexion presque instantanée et ne requiert aucune procédure laborieuse. Vous n’avez littéralement qu’à faire entrer les deux dispositifs NFC en contact ou à les agiter l’un vis-à-vis de l’autre à courte distance. Le tour est joué. Ils sont connectés.

Le NFC nécessite aussi beaucoup moins de puissance que le Bluetooth ou le Wi-Fi, ce qui implique que les puces NFC peuvent être utilisées sans une grande source de courant pour, par exemple, la puce d’une affiche. Il vous suffit de passer votre téléphone devant un poster pour lire sa puce NFC (vous allez par contre peut-être avoir l’air un peu bizarre, mais c’est un autre problème).

Le NFC est l’évolution d’un protocole sans fil plus ancien appelé Radio-Frequency Identification (RFID), qui fonctionne comme un identifiant électronique et a de nombreuses utilités commerciales. Tandis que les puces RFID ne transmettent un signal que dans une direction, les puces NFC peuvent à la fois recevoir et envoyer des données.

Voici une vidéo pour ceux qui sont pressés et qui trouvent l’article trop long :

Les trois modes NFC

Actuellement, le NFC opère de trois manières :

1. Le peer-to-peer : c’est quand deux dispositifs NFC échangent des données, de sorte que vous et votre ami pouvez partager vos images de chat préférées.

2. Lecture/Ecriture : c’est quand un dispositif actif relève les infos d’un dispositif passif. Voir notre exemple de l’affiche mentionné plus haut.

3. Imitation de carte : cette fonctionnalité transforme votre appareil NFC en une carte sans contact afin que vous puissiez payer vos courses ou votre trajet de bus en plaquant simplement votre téléphone contre la borne de lecture.

Que puis-je faire avec le NFC ?

Beaucoup de choses en réalité. La technologie NFC en est encore à ses débuts, donc nous avons encore beaucoup d’applications à découvrir dans le futur. Voici seulement quelques exemples.

  • Le portefeuille sans fil : paiement facile pour tous vos achats, des tickets de concerts aux transports publics, aux t-shirts I love Paris, si c’est votre truc. Pour cela, les téléphones Android NFC utilisent Google Wallet, l’iPhone 6 utilise Apple Pay, et les téléphones Windows utilisent désormais l’application Tap to Pay. On peut penser que dans un avenir proche, les cartes de crédit seront une chose du passé.

  • Les clefs sans… contact : ouvrez votre porte de voiture en agitant simplement votre clef cryptée d’une puce NFC. Ou votre porte d’entrée. Ou le coffre-fort dans lequel vous gardez votre collection de nounours.
  • Partage de fichiers instantané : partagez rapidement des images et autres fichiers avec vos amis lorsque vous êtes trop paresseux pour envoyer un message WhatsApp. Les téléphones Android utilisent Android Beam pour faire ça.
  • Appairage Bluetooth : appairez vos smartphones NFC avec votre casque Bluetooth en les tapotant l’un contre l’autre.
  • Recevoir des informations : téléchargez des données d’un stand d’information ou d’un panneau publicitaire en agitant votre téléphone devant. Le NFC pourrait bien finir par remplacer les codes QR dans peu de temps.

Si vous avez un gène un tantinet tech, vous pouvez même personnaliser votre utilisation du NFC de manière créative. Tout ce dont vous avez besoin est d’un Android NFC et d’une pastille NFC que vous pouvez trouver pour pas grand-chose. Vous devez ensuite programmer votre pastille NFC pour que téléphone face les trucs que vous souhaitez, comme changer la luminosité de votre écran, éteindre la connexion Wi-Fi, démarrer une application spécifique et bien plus encore.

Regardez cette vidéo pour vous donner des idées :

À quoi sert le NFC dans les casques Bluetooth ?

Vous avez probablement déjà entendu parler de casques Bluetooth munis du NFC. Cela peut sembler confus. Les casques Bluetooth n’utilisent-ils pas déjà, vous savez, le…. Bluetooth pour se connecter à votre smartphone ?

En effet. Et si vous avez déjà eu affaire à un casque Bluetooth, vous êtes probablement déjà au courant de toutes les étapes à suivre pour l’appairer à votre smartphone. Vous placez votre casque en mode « appairage », allumez le Bluetooth sur votre téléphone, vous lui dites de détecter de nouveaux appareils, vous sélectionnez votre nouveau casque Bluetooth dans la liste, entrez peut-être un mot de passe, puis croisez les doigts et priez pour que cela fonctionne.

C’est là que le NFC intervient : il vous donne un petit coup de main dans la procédure fastidieuse de l’appairage. Si votre smartphone et votre casque Bluetooth possèdent le NFC, les appairer ne devrait pas être plus compliqué que de les mettre en contact pendant une seconde. Voilà une rapide démonstration :

Mon téléphone est-il équipé du NFC ?

À ce stade, je parie que vous êtes super excité à l’idée d’utiliser le NFC et que vous n’avez qu’une question en tête : « mon smartphone est-il équipé du NFC ? ».

Si vous avez un téléphone Android qui a moins de quatre ans alors la réponse est certainement « oui ». Si vous avez un iPhone 6/6s (ou iPhone 6/6s Plus), la réponse est également « oui ». En cas de doute, consultez cette liste exhaustive de tous les téléphones NFC disponibles.

En savoir plus